12 sept. 2015

Fuji's Aracha


Aracha de la région de Fuji, PostcardTeas 2015,
courtesy of Fabien. encore merci !


L'aracha, c'est le thé brut, non fini : les étapes de hi ire
de tri et de mise en forme définitive des feuilles qui 
habituellement terminent le processus de fabrication 
n'ont donc pas été faites sur ce thé. 

Il se conservera à priori assez mal, 
je vais donc devoir le boire rapidement.

Zut.



Les liqueurs jaunes et troubles offrent une belle 
souplesse en bouche, c'est fondu et pourtant c'est un 
thé vert relativement austère, un peu brut, mais qui, 
sans indélicatesse, sait mettre en valeur sa belle fraîcheur 
et ses accents très végétaux. 



Pas de profusion de parfums fruités, de notes complexes 
ni de sophistication superflue. Ici règne le thé vert, juste le 
thé vert, tout le thé vert. Cet Aracha se boit avec beaucoup 
de plaisir, et malgré son absence de fantaisie, son caractère 
est tout à fait attachant.


J'y retourne !




1 commentaire:

Tanta Meno a dit…

Jolies petites mains !