25 juin 2016

Jingmai's pearl 2015


"Long Zhu" - perle de Jingmai est un puerh 2015 vendu par Klasek sous la forme de petites "boulettes" de 8 grammes. Fabriquées à partir d'un maocha unique de la région de Jingmai, ces boules de puerh sont vendues 2,88€ , ce qui n'est pas la ruine pour une dégustation test mais qui est relativement onéreux si on ramène ça aux 100g ou aux 357g d'une galette (~130€).


Il faut bien avouer que le format est tout à fait sympathique et pratique, et on voit immédiatement qu'il s'agit bien de "vrai" puerh fait avec des "vraies" feuilles entières, ce qui est loin d'être le cas sur les mini-compressions.


Rinçage appuyé pour déliter un peu ces 8 grammes de puerh, puis infusions, relativement longues au début puis de plus en plus courtes au fur et à mesure que les feuilles se déplient.


Passées les toutes premières infusions, un peu trop denses et "fouilli", ce puerh offre un nez très plaisant et des liqueurs claires, propres, et homogènes. C'est épicé, boisé, puis ça s'arrondit un peu pour partir sur un léger fruité onctueux.





Les liqueurs s'enchaînent sans fausse note, je finis par rallonger petit à petit les temps d'infusion. Les feuilles prennent maintenant beaucoup de place dans le gaiwan, c'est assez spectaculaire quand on voit le volume initial de la mini compression.


Au final, un puerh très plaisant, mais qui ne présente pas toutefois de caractère singulier et qui, hormis son format, n'a rien de particulièrement exceptionnel. Son rapport qualité prix n'en fait pas un must-have et je doute un peu de l'intérêt de faire vieillir ce genre de petites compressions. 

15 juin 2016

Phoobsering


Je continue dans ma découverte des darjeeling de chez Klasek avec ce Phoobsering bio, toujours en first flush 2016. Ce darjeeling se présente sous la forme de petites feuilles peu oxydées, mêlées à une bonne proportion de bourgeons argentés et duveteux. 


Les liqueurs sont finement texturées, l'astringence herbacée est au rendez-vous et met bien en valeur les notes vertes, fleuries et printanières que je recherche dans les first flush.


Ce Phoobsering offre une belle longueur en bouche, qui part des herbes fraîches astringentes pour se métamorphoser lentement en finale sucrée et fruitée, la liqueur est brillante, active la salivation et délivre une belle énergie.


Je tire deux belles infusions de ce darjeeling, et ce avec des paramètres classiques : dosé plutôt légèrement, infusé assez chaud mais pas bouillant, 2 puis 4 minutes.


Dans l'ensemble je suis vraiment satisfait des FF de cette boutique, le rapport qualité prix est très convainquant (18€/100g pour ce Phoobsering). Il m'en reste un à goûter je crois, le Goomtee, et j'aurais fait le tour des FF de chez Klasek.


29 mai 2016

Rohini


Encore un darjeeling, cette fois c'est le Rohini de chez Klasek.

Il s'agit d'un FF 2016 peu oxydé et au façonnage minimaliste, qui permet de ne pas trop altérer les feuilles. Apparemment c'est typique des thés de Rohini, en tout cas d'après le site car j'avoue que pour moi les procédés de fabrication des darjeeling restent un peu mystérieux.


J'ai eu par le passé quelques déceptions avec ce type de darjeeling FF, très peu travaillés, j'ai souvent trouvé le résultat assez moyen, trop végétal, pas aseez incisif, presque fade quoi.

A vrai dire si j'avais mieux étudié les photos sur le site avant de commander, je n'aurais sans doute pas mis ce thé dans mon panier, et j'aurais eu tort car ce Rohini est très bon !


Loin d'être fade, il est au contraire bien présent en bouche. 
Epicée & fruitée, la liqueur est très fraîche et incisive, j'y retrouve la belle astringence que j'aime chez les darjeeling de printemps, le tout est équilibré, bref, c'est bon.


Seconde infusion tout aussi plaisante...


Une belle surprise que ce Rohini, tout comme les 2 autres darjeeling de cette boutique. 


28 mai 2016

Mineral Spring

Il s'appelle Mineral Spring, mais c'est un darjeeling d'été (ce second flush doit son nom à la plantation de Mineral Spring, sur laquelle une coopérative exploite des théiers issus de graines chinoises rapportées de Wiyu en 1800).


La première infusion de ce thé reçu en cadeau de la part d'un ami me laisse totalement sans voix. La liqueur est ultra-fruitée, à tel point que j'ai presque l'impression de boire un Dan Cong. Ajoutez à ces notes fruitées - dignes d'un superbe wulong de Wuyi - le côté tannique d'un thé rouge et la belle astringence d'un darjeeling, et vous obtenez un ... ovni, un thé complètement fou, comme seul PostcardTeas sait nous dénicher.


J'ai même sorti une tasse à sentir pour m'ennivrer de ce bouquet fruité, absolument inédit dans un thé rouge en ce qui me concerne.


La seconde infusion est sensiblement moins portée sur le côté fruité mais reste tout autant spectaculaire, c'est la première fois que j'aime autant un darjeeling d'été. 


Merci à Tim encore une fois pour la qualité de sa sélection, et à David pour ce petit sachet de darjeeling si épatant ! 


24 mai 2016

Jungpana


Second darjeeling de chez Klasek Tea (www.darjeeling.cz),
le Jungpana Imperial Delight.

C'est également un first flush 2016 et il offre lui aussi un parfum à sec ultra frais, avec un surcroît de vivacité par rapport à son collègue de Selim Hill.


J'ai eu la main un peu lourde sur le dosage lors de la dégustation que j'ai photographiée. Si on associe à cela la forte fragmentation des feuilles, je me suis retrouvé à faire des infusions assez courtes. Moi qui infuse habituellement mes darjeeling seulement deux fois (2 et 4 minutes), j'ai pu cette fois-ci réaliser davantage d'infusions. 


Infusé classiquement ou en flash avec un plus gros dosage, ce thé donne de belles liqueurs cuivrées, mordantes, l'astringence est au rendez-vous mais elle partage la vedette avec une grosse dominante bien herbacée, et ce couple est vraiment détonnant. 


Je suis décidément fan de ces thés à la fraîcheur incomparable, aux liqueurs dynamisantes, à la fois fines et texturées, qui restent en bouche et dont l'astringence est savoureuse. Ce Jungpana est agressif dans le bon sens du terme : un thé qui réveille les papilles, qui booste, c'est très bon !


J'espère que le 3ème darjeeling de cette commande sera tout aussi bon, en tout cas ce printemps 2016 commence plutôt bien question thé.




22 mai 2016

Sejak 2016


Revoilà le Sejak de l'Eclos dans son millésime 2016. 

Un thé que j'ai la chance de "suivre" depuis 2013 (retrouvez les posts des versions 2013, 2014, et 2015).

L'Eclos est une boutique de thé lyonnaise, tenue par un coréen, et qui propose chaque année ce délicieux thé vert au façonnage si particulier et spectaculaire. 
C'est peut-être un tout petit peu moins le cas cette année, mais les feuilles sont toujours très finement et habilement travaillées. Elles offrent un parfum à sec très fruité et végétal (herbe coupée), et présente un bouquet de torréfaction quand on les réchauffe en soufflant dessus.


Je retrouve avec grand plaisir ces liqueurs toujours aussi fines, souples et chaleureuses. Des notes marines, fruitées, une atmosphère de grande fraîcheur dynamisée par de chaudes et discrètes notes torréfiées et par une amertume à peine perceptible.


Impossible à rater, ce thé s'infuse aussi bien court et très chaud que plus long avec de l'eau un peu refroidie. Il donne de bons résultats dans tous les cas mais pour en tirer le meilleur, il ne faut pas hésiter à utiliser de l'eau bien chaude, comme pour tous les bons thés verts.


Typiquement, pour la première infusion, j'ébouillante la théière en la remplissant à moitié, je vide l'eau dans ma tasse, je place les feuilles dans la théière et je remets l'eau de la tasse dans la théière. Je complète alors avec une autre moitié d'eau très chaude, et j'infuse une minute. 


Difficile de me prononcer par rapport aux crus précédents, mais ce millésime 2016 et encore une fois très réussi, super agréable à boire, endurant et d'une pureté irréprochable.


Merci encore à notre correspondant lyonnais pour la logistique et pour l'organisation de cette commande groupée, je lève ma tasse à ta santé JMB ^.^


18 mai 2016

Selim Hill


Selim Hill, un darjeeling first flush 2016 
de chez Klasek Tea (http://www.darjeeling.cz).


Ces petits bouts de feuilles multicolores mêlés à une multitude de bourgeons
dégagent un parfum ultra-frais, vif et fleuri, et me mettent l'eau à la bouche.
Je suis très friand des first flush de ce type, et je suis ravi de goûter le 
premier darjeeling 2016.


Le résultat est plutôt convaincant. 
La liqueur est souple, elle développe une belle petite astringence 
et une multitude de parfums typiques des darjeeling de printemps : 
des fleurs et des herbes fraîches, un bouquet fruité acidulé, 
et de petites notes boisées. 


La longueur en bouche, sans être spectaculaire, est tout à fait satisfaisante, 
c'est un bon first flush pour la consommation quotidienne qui est la mienne 
en ce moment pour les darjeeling. 

J'arrivais sur la fin de mes stocks 2015, et ce premier millésime 2016 
me convient tout à fait, le rapport qualité prix est tout à fait
correct (14€/100g).


Ce Selim Hill a tendance à vite se saturer et devenir brouillon 
en cas de sur-infusion, mais si les paramètres sont corrects, 
on a une belle homogénéité dans la liqueur obtenue, 
et sans être un thé haut de gamme, il se comporte vraiment très bien.


Bref, je suis content de ce premier thé 2016, 
il me reste 2 autres darjeeling de cette boutique à tester, 
et j'ai vu qu'ils avait mis en ligne de nouvelles références,
donc 2016 sera peut-être l'année des darjeeling de chez Klasek,
moins onéreux que les grands crus consommés l'année dernière 
(darjeelingtealovers, Postcard teas...), mais peut-être davantage
adaptés à une consommation quotidienne.