11 nov. 2015

Sencha Yuzu


Yuzu, un échantillon du Palais des Thés (merci Natacha).

J'étais très curieux de goûter ce thé, qui est un mélange de 
thé japonais et de Yuzu, et qui est commercialisé au prix
de 28€/100g dans sa version sachet, 
et qui revient à 32€/100g en boîte métal.

A ce prix-là (et même pour moins cher que ça), 
on trouve d'excellents thés verts japonais, 
soigneusement sélectionnés par des spécialistes, 
auprès de producteurs triés sur le volet.

A ce prix-là, ce "Yuzu" doit donc forcément être
excellent, en tout cas c'est ce qu'on m'assure
dans la description du produit sur le site de la boutique.


Le contenu du sachet : on retrouve bien des feuilles de
sencha, c'est déjà ça. Elles sont agrémentées de petits morceaux
de Yuzu (enfin, j'imagine), et le tout est recouvert d'une espèce
de poussière blanche. Le parfum des feuilles sèches est ... curieux.
On dirait bien une note d'agrume, plutôt mandarine qu'autre
chose d'ailleurs, mais elle est mêlée à une note bien présente qui
me fait penser aux herbes de provence, ou aux arômes artificiels
genre poulet/barbecue, qu'on trouve dans les chips par exemple.
 Au final donc on ne sent absolument pas le thé,
mais un mélange poulet/mandarine/herbes de provence. 


J'infuse ça comme un sencha : petit volume, pas trop chaud...


Alors alors ? Eh bien c'est franchement très mauvais.
L'agrume ressort beaucoup plus dans la tasse que 
sur les feuilles sèches, mais il est tellement présent qu'il 
en devient entêtant, on ne sent que ça. On ne me fera pas croire que 
les petits morceaux de fruits que j'ai sous les yeux dégagent 
un parfum aussi puissant. Ils ne sont là que pour la déco, 
l'aromatisation se passe ailleurs. 

A ce sujet, j'aimerais bien savoir comment ils s'y prennent pour 
parfumer ce sencha. Pulvérisation d'huiles essentielles ? 
D'arômes de synthèse ? En tout cas le résultat est grossier, 
aussi bien dans les arômes que dans la texture, c'est vraiment pas bon.

Quelle déception ! Je m'attendais à un pur ravissement, 
on m'avait promis "une composition exceptionnelle, fine, délicate, 
et à l’équilibre parfait, célébrant la rencontre de deux ingrédients 
parmi les plus précieux du Japon : le thé Shincha et le Yuzu." 

Que s'est-il passé ?

"Cette création inédite, qui hisse le thé parfumé 
au rang des plus Grands Crus de thé vert", je trouve qu'on
la vend à un tarif tout simplement scandaleux, car
au final, c'est un thé vert quelconque (on peut prendre
n'importe quel sencha car de toute façon il ne sert que de substrat),
bombardé de parfums d'origine inconnue.

4 commentaires:

David a dit…

Ils doivent faire une marge de 30000% environ sur un thé comme ça. L'emballage est ce qui doit leur couter le plus cher... Sencha on ne peut plus bas de gamme, peut-être chinois d'ailleurs, bourré de pesticides et autres joyeusetés, et arômes artificiels tout aussi nocifs. Une telle com' est scandaleuse et flirte certainement avec la limite légale de la publicité mensongère... comme pour la plupart de leurs thés je présume.

Dommage qu'on soit à une époque où celui qui a la plus grosse com' gagne. Ce serait mieux que ce soit la qualité. On n'entendrait alors plus jamais parler du Palais des Thés, des Kusmi et compagnie...

Tsubo N. a dit…

Ah oui, encore un thé qui fait envie :)

Fabien a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Fabien a dit…

Un thé qui mérite à ne pas être connu quoi...

Bon, vivement que les pro-PdT et leur équipe de comm se pointent par ici, on s'ennuie un peu en ce moment. Et yuzu sur le gâteau, ce n'est pas un vulgaire sencha que les sourciers du PdT ont trouvé mais un authentique shincha... humour toujours chez FX & Cie!

Un pur plaisir™ de se marrer avec eux en tout cas, c'est toujours léger et follement ridicule.