30 déc. 2012

Inzatsu 131


Futsumushi sencha de Shizuoka 2012, via thés-du-japon, récolte manuelle. Il s'agit du fameux cultivar issu d'une souche indienne, ce qui lui confère un parfum tout à fait atypique pour un sencha.


Ce sencha est produit avec le cultivar appelé Inzatsu 131. C'est un cultivar né entre le cultivar indien de Assam, Manipuri 5, et d'un père inconnu. Il est riche en acide anthranilique méthyle, un des éléments responsable du parfum fleuri du thé.


La première liqueur est plutôt saisissante lors des premiers contacts avec ce thé : c'est effectivement très "fort" pour un sencha. Astringent, voire amer, très parfumé (une note florale assez particulière que j'ai du mal à cerner), ce sencha laisse pourtant en bouche une longue sensation assez plaisante pour peu que l'on parvienne à oublier que l'on est effectivement en train de boire un thé de la famille des sencha.


Je dois bien reconnaître que je me suis assez vite lassé de ce thé, si particulier pour un sencha. En tant que "thé vert du matin", il est trop typé pour moi. Cependant, je reconnais bien volontiers que j'ai tout de même obtenu de très plaisants résultats en fonction des dosages, de l'humeur du moment, et des autres paramètres de préparation.


Et notamment avec ce petit kyusu d'Andrzej Bero, qui semble avoir tendance à "lisser", à arrondir et à adoucir les liqueurs. Mais ce n'est peut-être qu'une impression, c'est tellement subjectif tout ça. Et comme je ne suis pas un acharné des tests en parallèle, je ne le saurai jamais avec certitude.
Ce qui ne fait pas l'ombre d'un doute, c'est que cette petite (env. 80ml) théière me plaît beaucoup et que je suis ravi de cette nouvelle acquisition. Le filtre 16 trous est redoutablement efficace, même avec les sencha en miettes, la verse est confortable, et les finitions sont parfaites.

4 commentaires:

charlotte billabongk a dit…

La théière est vraiment superbe !

Romuald Theaceae a dit…

J'imagine que ce genre de thé doit être agréable pour un après-midi d'été... mais je me trompe peut être.
Vu le type d'acide qu'il contient, on doit s'approcher de notes florales puissantes de Lys blanc avec un fond de fruit exotique très mur.
En tout cas, c'est une belle découverte.

Gr3e a dit…

Un thé que je n'avais pas vraiment apprécié lors de notre première rencontre mais qui, après quelques rencontres à fini par me séduire !

Par contre effectivement pour le petit matin son côté piquant et sa puissance aromatique doit être assez agressif au lever du lit ;)
Un thé de l'étrange, un thé de 17h00 !!

Matej a dit…

So cool the picture of putting the leafs into teapot :)