22 mai 2016

Sejak 2016


Revoilà le Sejak de l'Eclos dans son millésime 2016. 

Un thé que j'ai la chance de "suivre" depuis 2013 (retrouvez les posts des versions 2013, 2014, et 2015).

L'Eclos est une boutique de thé lyonnaise, tenue par un coréen, et qui propose chaque année ce délicieux thé vert au façonnage si particulier et spectaculaire. 
C'est peut-être un tout petit peu moins le cas cette année, mais les feuilles sont toujours très finement et habilement travaillées. Elles offrent un parfum à sec très fruité et végétal (herbe coupée), et présente un bouquet de torréfaction quand on les réchauffe en soufflant dessus.


Je retrouve avec grand plaisir ces liqueurs toujours aussi fines, souples et chaleureuses. Des notes marines, fruitées, une atmosphère de grande fraîcheur dynamisée par de chaudes et discrètes notes torréfiées et par une amertume à peine perceptible.


Impossible à rater, ce thé s'infuse aussi bien court et très chaud que plus long avec de l'eau un peu refroidie. Il donne de bons résultats dans tous les cas mais pour en tirer le meilleur, il ne faut pas hésiter à utiliser de l'eau bien chaude, comme pour tous les bons thés verts.


Typiquement, pour la première infusion, j'ébouillante la théière en la remplissant à moitié, je vide l'eau dans ma tasse, je place les feuilles dans la théière et je remets l'eau de la tasse dans la théière. Je complète alors avec une autre moitié d'eau très chaude, et j'infuse une minute. 


Difficile de me prononcer par rapport aux crus précédents, mais ce millésime 2016 et encore une fois très réussi, super agréable à boire, endurant et d'une pureté irréprochable.


Merci encore à notre correspondant lyonnais pour la logistique et pour l'organisation de cette commande groupée, je lève ma tasse à ta santé JMB ^.^


3 commentaires:

Thé Tea-Cha a dit…

Beau post, comme d'hab'.
Oui, une très belle découverte pour moi également ce sejak. Je regrette de ne pas avoir participé aux CG précédentes et... de ne pas en avoir pris plus cette année! Mais pourquoi? mais pourquoi? mais pourquoi n'en ai-je pas pris plus? *se-frappe-le-front-du-plat-de-la-main*

Ségolène

Sebastien M a dit…

parce qu'il faut garder des sous pour acheter des galettes de shu !

Thé Tea-Cha a dit…

O_o Non mais ça va pas la tête!!! :p