24 mars 2012

Yama no Hibuki


Echantillon d'un futsumushi sencha 2011 de Fuji (préf. de Shizuoka), cultivar Yama no Ibuki, boutique Thés du Japon.


Sans doute le sencha de la sélection de Florent qui m'aura la moins convaincu. Ne ressemble pas vraiment à un futsumushi sencha (à relativiser tout de même : je n'en ai pas goûté des masses non plus).


Un sencha qui se boit tout seul mais qui ne m'a pas inspiré grand chose... J'ai bu beaucoup, beaucoup de futsumushi ces derniers temps. C'est peut-être l'overdose ?


Je lui ai trouvé tout au long de la dégustation un petit mais tenace arôme de riz blanc cuit. Ou une céréale cuite qui aurait des caractéristiques proches. Impossible de me défaire de cette sensation. 


C'est d'autant plus étrange que jusqu'à présent, tous les sencha de cette boutique étaient tout à fait à mon goût et me semblaient joliment homogène (comme s'ils avaient été sélectionnés en fonction de mes goûts personnels :).

Celui-ci m'apparaît comme un intrus. Je suis peut-être tombé sur un fond de sac (j'avais pas mal de miettes pour un futsumushi...) ou sur un mauvais jour pour moi.

Qu'à cela ne tienne, les premières récoltes 2012 se profilent, et j'ai encore de quoi tenir un bon gros mois. 

3 commentaires:

Philippe de Bordeaux filipek a dit…

Salut Sébastien,
En tous les cas ton shiboridashi et la tasse qui va avec sont toujours aussi splendides.Et que dire de la table à Thé!Tu me donneras l'adresse de l'artiste qui a su la créér!(encore Bravo)
à bientôt.

lionel a dit…

Si cette dégustation n'était pas des plus réussies, les photos en revanche sont géniales ! Le jaune, ma couleur préférée, avec ce noir "magda"...j'adore !

Sébastien a dit…

Merci à vous 2 !

Sébastien, sirotant un thé vert... chinois !!