24 févr. 2013

De Hu Cha Chang, Min Feng Shan 2012


Puerh brut 2012 de la montagne Min Feng, dans le terroir de Yongde qui me tient tout particulièrement à cœur. Ce thé a été produit par De Hu Cha Chang (Lan Ting Chun), et est disponible chez puerh.fr pour une somme tout à fait dérisoire, genre une vingtaine d'euros la galette.


C'est une très belle galette de puerh, de celles dont les feuilles font saliver avant même d'y ajouter de l'eau : de beaux parfums se dégagent de ses belles feuilles - certaines impressionnantes - , le pressage est très beau, et surtout on est envahi par une atmosphère intense et riche qui promet de belles choses.


Dès les premières infusions, je suis conquis par ce puerh : les liqueurs sont très pures, riches en arrière-goût, elles délivrent une rétro-olfaction vraiment appuyée, tout en étant subtile et ciselée.


L'amertume est très belle, c'est vraiment un modèle du genre pour cette famille de thé. Difficile en effet pour moi d'imagine un jeune sheng dépourvu de cette fine amertume qui relève le tout, pour peu que l'ensemble soit bien fait et homogène.


Un puerh très réussi, qui plaît d'emblée. Aucune fausse note à déplorer, si ce n'est peut-être en cherchant bien une longueur en bouche sans doute moins spectaculaires que d'autres, mais ce n'est pas mon cheval de bataille donc cela ne me gêne absolument pas.


Son prix pourrait laisser croire que la place de ce puerh est dans la catégorie des thés "entrée de gamme bof-bof", mais honnêtement il n'en est absolument rien. Olivier, si tu continues à dénicher des puerh de cette qualité à des prix aussi imbattables, ça me va !

5 commentaires:

David a dit…

L'intérieur de cette Nakao est bluffant... Bien sur, l'extérieur n'est pas mal non plus...

Anonyme a dit…

la première photo est à l'envers!!!
:(

Sebastien M a dit…

ah ah , bien vu !

Anonyme a dit…

:)

ooericoo a dit…

j avais longuement hésité a en prendre une ,j ai deja quelques regrets...