2 juil. 2013

Mei Jia Wu Long Jing, théiers nouveaux

J'ai récemment parlé du Mei Jia Wu Long Jing "théiers anciens", voici son petit frère, toujours Ming Qian 2013, toujours du Zheijiang, mais cette fois-ci issu de "théiers nouveaux".

Le dernier article de puerh.fr ("Infuser et boire son thé dans un verre d'eau") m'a donné envie d'infuser ce Long Jing dans un grand verre, et j'ai été vraiment ravi du résultat. Cela tient sans doute en grande partie à la qualité des feuilles, mais ces infusions (très) longues à l'eau (très) chaude n'ont pas du tout provoqué d'astringence ni dénaturé la finesse de ce Long Jing. Bien au contraire, le résultat était éclatant, limpide, très fin, frais et léger. En ce qui me concerne, le mythe du "il faut infuser les thés verts chinois 1 minutes à 70°C" est bel et bien mort.


Pour revenir à ce Long Jing "théiers nouveaux", il est divin. Je crois que je l'ai préféré au précédent mais, encore une fois, difficile de se prononcer sans une dégustation en parallèle (exercice que je ne ferai pas). Après avoir fait des compte-rendus circonstanciés, mesurés, chronométrés et pesés au cours desquels j'ai consciencieusement traqué (ou plutôt tenté de traquer) la moindre molécule de parfum et disséqué textures et arrière-goûts, voici l'autre extrême : un verre d'eau bien chaude, des feuilles au pif, et un compte-rendu de dégustation plus que succinct. Je ne sais pas quelle formule vous plaît le plus, en ce qui me concerne j'ai ma petite idée sur la question. Et quant à ce thé, vous pouvez me croire, il est superbe :)

3 commentaires:

charlotte billabongk a dit…

C'est comme cela que l'on boit les thés verts en Chine (directe dans un verre ou un gaiwan), et c'est comme cela que je les préfère ! Il faudra que tu testes le LJ "théiers anciens" de cette manière aussi (de même que tous les autres)...

Quant à la vidéo : quelle inspiration ! ça t'arrive souvent de faire de tels montages ? En tout cas, chapeau...

Merci.

Sebastien M a dit…

Oui je re-testerai sans aucun doute les autres thés verts chinois dans un grand verre, j'ai réellement été enchanté du résultat.
Je vais peut-être me séparer de toutes mes théières (sauf mon kyusu) pour ne conserver qu'un ou deux gaiwan et quelques verres de cuisine ; vive la décroissance !
Pour la vidéo, c'est la première sur ce format, et c'était tout à fait improvisé, un peu fait à la va-vite, mais je suis content que le résultat te plaise ^^
Bonne journée,
Sébastien

Mars a dit…

Super vidéo. Ça donne envie de bousculer ses petites habitudes pour voir les choses autrement.