15 sept. 2013

Just a pic : galette n°11


Échantillon (merci Lionel) de la galette n°11 (1985),
de la Maison des Trois Thés.

Odeur des feuilles sèches : du vieux. 
Du vieux "renfermé", mais pas humide. Typique vieilleries M3T.


La couleur des feuilles et leur parfum change drastiquement une fois mouillées.
Un très bon vieux puerh, de superbes grandes feuilles...


Magnifique liqueur acajou, souple, ample, presque sirupeuse.
Très beaux restes de vigueur et de jeunesse.


Dégustation interminable et plaisir assuré
avec ce genre de puerh car c'est un luxe rarissime. 
15ème infusion, je me prépare à transvaser les feuilles en théière.


3 commentaires:

Olivier a dit…

Intéressant...
Tu peux détailler ce que tu entends par "renfermé mais pas humide"?

Sebastien M a dit…

Renfermé comme une maison de campagne qui ne serait habitée que quelques mois par an. Une vieille maison certes, mais en bon état : pas d'infiltrations, pas d'humidité ruisselant sur les mur. Absence de moisissures et de tâches...

Olivier a dit…

Ah ok... c'est une notion gustative (et non un caractère du stockage)...

Ce "renfermé" vient donc probablement d'un "bon stockage humide".

(Un arome d'humide étant la trace d'un mauvais stockage humide, d'un stockage humide baclé, ou pas terminé (par un long séchage)...)