30 avr. 2014

Brique "Tibétaine" - 1992


Ça faisait longtemps que j'avais envie de goûter à ces fameux 
thés compressés dits "Tibétains", sans forcément les additionner 
de beurre de yak rance et de sel, mais au moins comme ça, 
infusé simplement avec de l'eau.


Patrick nous a appris beaucoup de choses au sujet de ces briques "Tibétaines",
 c'est en ligne sur le forum des Amateurs de Thé, ici exactement.
Je vous laisse lire sa prose instructive plutôt que de faire un bête copier-coller.
Il a également creusé le sujet des Hei Cha, famille de thé à laquelle
appartiennent ces briques, c'est par ici.

N'hésitez pas à en profiter pour faire un tour sur la page Facebook
du CUB de Thé, le club de thé dont Patrick est - entre autres - à l'origine (et bravo
à eux pour cette initiative qui vise à prêcher la bonne parole du thé).


Visuellement, ça semble constitué de gros morceaux de feuilles
 et de bouts de branches. Ça ne sent pas grand chose,
une vague odeur de bois sec, de "vieux".
Je rince 2 fois.


Une fois infusé, c'est très doux, un peu sucré, chaud et enveloppant.
Aucune amertume ni astringence, même infusé longuement.
C'est très semblable aux Liu Bao Cha que j'ai pu avoir l'occasion de goûter.


On est dans le registre des thés vieillis,
un peu à la manière d'un vieux puerh qui se serait éteint.

C'est un thé vraiment agréable, tout en rondeur.
Evidemment il n'a pas le relief, la profondeur ni la complexité d'un puerh 
mais après tout ce n'en est pas un et il faut boire ce thé pour ce qu'il est,
c'est-à-dire un thé noir post-fermenté plutôt propre, pas très endurant 
ni très complexe, mais simple et chaleureux.

(Cet échantillon vient de la boutique YunnanSourcing.)


1 commentaire:

Alain KERBRAT a dit…

L'aspect de ce thé est très intéressant, merci pour ce test et ces belles photos