5 avr. 2011

Bai Hao

Un échantillon de Bai Hao, ce fameux thé grignoté par des insectes, plus célèbre sous le nom d'Oriental Beauty. Un wulong de Taïwan donc, dont les feuilles sèches offrent de très belles notes fruitées.


Trois infusions : 2, 4 et 10 minutes dans une "grande" Yixing de 17cl. Une belle liqueur cuivrée, des notes de fleurs et de fruits acidulés (prunes un peu vertes, agrumes). La petite acidité paradoxalement légèrement sucrée apporte ici un vrai plus et donne à ce thé une dynamique intéressante en bouche. C'est frais, vivifiant et très parfumé. A côté de cette composante fleurie/fruitée, des notes boisées, presque maltées, évoquent certains bon thés rouges.


Moi qui n'avais jamais eu l'occasion de goûter de Bai Hao, je suis conquis : complexe (beaucoup trop pour mon palais et mon odorat bien limités), rond en bouche, persistant et enveloppant, ni astringent ni amer, ce thé me plaît beaucoup. Vraiment.
Les odeurs dans la tasse vide, le pichet et la théière sont vraiment splendides. Aucun des thés que j'ai pu avoir l'occasion de goûter ne ressemble vraiment à ce Bai Hao, c'est à la fois très particulier et réellement enthousiasmant.


Cet échantillon qui m'a été offert par un mécène du thé désormais bien connu vient de la boutique T'cha, Paris VI.

6 commentaires:

Julien ÉLIE a dit…

Des saveurs très particulières pour ce thé. Le Bai Hao fait partie d'un monde à part.
De manière générale, j'apprécie bien les thés « grignotés par l'insecte ».


Stéphane met une photo de l'insecte sur son blog :
http://teamasters.blogspot.com/2007/08/oriental-beauty-du-comt-de-hsin-chu.html

Le Bai Hao de Stéphane est usuellement de toute splendeur. Philippe pourra te le confirmer :-)

Philippe de Bordeaux a dit…

Je confirme.

Bel article : sobre et élégant.Comme un Bai Hao.

Au plaisir.

. PHILIPPE .

Hobthe a dit…

C'est également un de mes thés favoris (j'ai celui de Stephane) : c'est un vrai parfum à boire!
J'attends de faire un tajine marocain sucré salé cuisiné avec un mélange de 26 épices afin d'accompagner cette splendeur!

Bonne fin de journée ensoleillée

Philippe de Bordeaux a dit…

Un parfum à boire : c'est une excellente formule pour l'Oriental Beauty.

...et un mélange de 26 épices je suis curieux de voir cela.

Je pousserai la première infu à 3 minutes comme un Darjeeling ...histoire de pinailler mais à entendre la description tu as eu l'essentiel et tu as raison de dire qu'il est parait complexe,bon ce n'est pas un Dan Cong dans la complexité mais c'est un thé à offrir à de bons invités et disséquer ses notes...

Au plaisir épicé.

. PHILIPPE .

Julien ÉLIE a dit…

J'attends de faire un tajine marocain sucré salé cuisiné avec un mélange de 26 épices afin d'accompagner cette splendeur !

26 épices, hé bé !
Il me tarde de découvrir ta recette et les photos sur ton blog ! Ne manqueront que les parfums :-)

destockage de lot canada a dit…

Le titre de votre article m'a attiré, je l'ai lu pour répondre à ma curiosité et je regrette pas de le faire, vraiment un sujet intéressant et je vais le relire à tête reposé, bonne continuation !!