11 févr. 2012

Mi Xiang Wulong



Je continue ma découverte des petites billes de wulong torréfiées avec ce Mi Xiang Wulong de la Maison des Trois Thés.




Pas grand chose à en dire finalement. C'est torréfié (bah oui), fruité/acidulé, sucré... du miel ? Sans doute, mais le miel c'est tellement vague... Qu'y a-t-il de commun entre un miel toutes fleurs, un miel de sapin, un miel de châtaignier, de thym ??


C'est plutôt bon, aussi bien très infusé que peu. Tous les thés ne réagissent pas aussi bien aux variations de durées d'infusions. Là, on peut avoir quelque chose de très concentré sans amertume excessive, ou au contraire une liqueur très subtile mais pas fadasse pour un sou.





Au final, je dois bien avouer que Qi Lan 4, Si Ji Chun 2 ou Mi Xian Wulong, c'est un peu du pareil au même pour moi... Problème de technique d'infusion ? Manque d'habileté, incapacité à apprécier les finesses de ces thés ?
J'apprécie ces dégustations de wulong car elles sont relativement rares et il faut bien reconnaître que ces thés sont excellents, mais ce ne sera jamais ma famille de prédilection. 


Peut-être aussi que l'exercice ne m'amuse plus, ou que ma vision, ma pratique du thé évoluent... je n'en ai pas la moindre idée. Tout ce que je sais, c'est que le sencha a vraiment pris une place centrale dans ma vie de buveur de thé, et qu'une fois sur trois ou quatre, lorsqu'il est infusé à la perfection, cela me procure dès le matin un sentiment d'achèvement et de plénitude (qui ne dure pas, je vous rassure).

C'est fou, le pouvoir qu'ont ces petites feuilles japonaises...

4 commentaires:

lionel a dit…

Tout pareil !
- excellents ces wulongs, mais ça ne sera jamais non plus ma famille de prédilection, de temps en temps c'est sympa, mais oui un peu tous pareils...
- rien ne vaut un bon thé vert japonais le matin c'est clair (important "le matin"). Encore ce dimanche matin, 6h30...un Asatsuyu incroyable. J'ai mon compte pour la journée maintenant, je suis comblé...jusqu'à demain 6h30...

Sébastien MondeDuThé a dit…

Ces wulongs torréfiés ont pour moi un petit parfum de reviens-y ;-)
Ils sont parmi ceux que je préfère. Mais heureusement nous n'avons pas tous les mêmes goûts: nous nous arracherions les mêmes produits !
Pour le matin...mon plaisir ultime est une tasse de pu-er froid, qui sera la dernière eau d'un thé consommé avec passion la veille.

Sébastien a dit…

Heureusement, comme tu dis, que nous n'avons pas tous les mêmes goûts... ce serait d'une tristesse !
Et nous n'avons définitivement pas les mêmes car en ce qui me concerne, la tasse de puerh froid le matin, ça ne passe pas, mais alors pas du tout :)

Ce matin, gyokuro de Uji... 6g / 50ml... 6 infusions, un expresso de verdure !
Contrairement à toi Lionel je n'ai pas eu mon compte, je vais de ce pas me préparer un petit puerh :)

Mars a dit…

Et bien le matin, moi ce serait plutôt oreiller que thé... 6h30, bien trop tôt pour moi...

Par contre, ce soir, un tête à tête avec un Gao Shan Concubine Oolong inépuisable !

Heureusement que nous n'avons pas tous les mêmes goûts, ce serait triste et ennuyeux.
Découvrir, oser goûter, bousculer les habitudes, y retourner, s'en éloigner...