21 mai 2014

Mei Jia Wu Long Jing 2


Ming Qian Mei Jia Wu Long Jin 2, lui aussi obtenu via Charlotte.
Sans être d'aspect ni de qualité exceptionnelle
la cueillette est tout à fait correcte et invite à la dégustation.

Les feuilles offrent un parfum franc, relativement porté sur 
les aspects torréfiés du Long Jing, mais on a tout de même 
droit à une très belle base de verdure fraîche.


Les liqueurs sont très propres, brillantes, 
en bouche c'est très fondant, frais et parfumé. 
Ce n'est sans doute pas le LJ le plus subtil qu'il 
m'ait été donné de déguster, mais je suis ravi de 
ce premier contact avec mon premier LJ 2014.


Les infusions s'enchaînent facilement, c'est simple et efficace.
Infusé un peu léger, ce LJ donne vraiment une belle fraîcheur 
en bouche et les sensations sont très agréables.


Les retrouvailles avec les thés verts chinois
sont un vrai bonheur chaque printemps.
Contrairement aux sencha que je consomme
toute l'année, ces petites merveilles chinois sont 
beaucoup plus éphémères dans ma pratique du thé.


Cette année encore, j'ai le plaisir de découvrir 
les thés sélectionnés par Charlotte, qui a un peu 
bousculé mon approche des thés verts chinois,
je l'en remercie encore une fois et je vous renvoie
vers son blog pour en savoir plus.


Je vous souhaite de bons thés, et vous 
donne rendez-vous très bientôt pour un 
autre thé vert chinois !


3 commentaires:

charlotte billabongk a dit…

Ah, je suis contente que tu évoques l'aspect des feuilles. En effet, les Long Jing provenant des théiers anciens comportent souvent un aspect plutôt rustique. De plus (et contrairement à ce que l'on pourrait croire), la cueillette traditionnelle pour ce thé est 1 bourgeon et deux jeunes feuilles. Mais depuis quelques années, il se fait des LJ plus "lisses" au niveau du visuel et donnant des liqueurs vraiment plus subtiles, notamment avec des notes franchement florales. J'aime bien les deux versions, mais j'espère que les LJ "à l'ancienne" ne disparaitront pas pour autant. Même si le nouveau style (surtout plébiscité par les producteurs jeunes) reste très flatteur, il ne représente pas les standards traditionnels du LJ. En tout cas, je trouve qu'il est intéressant de connaître les deux.

Sebastien M a dit…

J'aime bien les 2 version également, c'est effectivement intéressant de connaître les deux, surtout maintenant que tu as éclairé ma lanterne. Je n'avais pas forcément fait les rapprochements "vieux théiers, cueillette traditionnelle > aspect rustique", et "arbres récents, jeunes producteurs, cueillette 'moderne' > LJ contemporain, plus floral".
Merci pour ces précisions !
Je préfère les LJ pas trop fleuris, donc finalement cette version "rustique" me convient peut-être davantage. Ou alors il faudrait trouver un juste milieu. Je suis d'autant plus curieux de goûter ton MJWLJ1.
Merci encore, et bons thés !
Sébastien

Alain KERBRAT a dit…

Merci pour ces précisions