11 oct. 2013

EOT/GFZ13


Échantillon du puerh fabriqué par (pour) Essence Of Tea à Guafengzhai. Ce puerh 2013 vient donc d'un des villages les plus cotés de YiWu, ce qui explique les 160£ demandés pour cette galette de 357g.


La cueillette est magnifique ; elle laisse apparaître de grandes tiges comme c'est la "coutume" à YiWu, et les feuilles sont vraiment sublimes : de belle taille, accompagnées de nombreux bourgeons dorés recouverts de duvet, et assez légèrement compactées ce qui a dû contribuer à préserver leur superbe. 


L'odeur des feuilles sèches est assez appétissante : c'est fin, parfumé, avec une dominante de cuir et de fleurs, en tout cas c'est l'impression que j'en ai. Un léger boisé fumé vient se superposer là-dessus, c'est plutôt engageant.


Rinçage, infusions... 
Désolé pour la balance des blancs, les jours raccourcissent ...
éclairage mixte... du coup les couleurs sont faussées.


Alors alors, il donne quoi le Guafengzhain 2013 ? Eh bien, c'est très doux en bouche, rond et un peu sucré, assez "Yiwu" quoi. La liqueur est vraiment très pure, un peu fruitée, légèrement fleurie et végétale. Pas ou très peu d'amertume ni d'astringence, on est vraiment sur un registre doux tempéré par seulement quelques accents boisés ayant un peu plus d'accroche en bouche.


J'ai l'impression que l'aspect "vieux théier" ressort beaucoup plus en bouche et en rétro-olfaction qu'au niveau des feuilles sèches. Mais on est cependant bien loin du caractère 'sauvage' que je n'aime pas beaucoup.
C'est une dégustation très "confortable", agréable, mais sans vraiment de surprises, bonnes ou mauvaises. 

C'est certes un bon thé, mais je m'attendais peut-être à davantage d'éclat, vu le prix... Il me semble avoir conservé un bien meilleur souvenir de l'édition 2011 de la GFZ d'EoT. Peut-être qu'une dégustation en parallèle serait riche d'enseignements. 

3 commentaires:

Leaf a dit…

Les feuilles et la couleur de l'infusion sur la dernière photo sont magnifiques !

Par curiosité, dis-moi, si tu devais la comparer au puerh de Stéphane (la galette de 2003), tu en dirais quoi ?

Sebastien M a dit…

eh bien je dirais que la Yiwu de Stéphane, je ne l'ai pas goûtée depuis super longtemps et que je ne m'en rappelle plus du tout.
je sais juste que la dernière fois que j'avais testé mon échantillon de 50g - mis à vieillir dans une jarre en yixing - j'avais été très déçu, à tel point que j'avais incriminé la jarre.
du coup j'avais remis le thé dans son sachet Mylan...
à retester.

Leaf a dit…

Tu es la deuxième personne à me dire que la deuxième / troisième / etc. dégustation de ce thé a été décevante, surtout en comparant avec la première... (Moi je ne peux pas dire, j'avais pas aimé la première déjà, du coup je me demandais si je devais blâmer la galette elle-même, la région productrice ou simplement mes propres goûts. XD)

Ça me donne envie de faire un post à son sujet, du coup, histoire de voir si les autres ont eu la même expérience... hmm.