22 oct. 2013

ManZhuan 2013


Échantillon de pu-erh.sk, le ManZhuan 2013.


La montagne ManZhuan (ManZhuan Shan) est l'une des 6 célèbres montagnes à thé, et d'après ce que j'ai compris, n'est pas située très loin de YiWu (un article intéressant sur Man Zhuan ici). Parmi les échantillons de pu-erh.sk en ma possession, c'est celui qui m'a le plus impressionné quant au parfum des feuilles sèches car il recèle tout ce que j'aime retrouver dans un jeune puerh brut : du mordant, de la verdeur végétale, des épices, du boisé... 
Bref, j'ai très envie d'y goûter !


Rinçages...
La première infusion donne le ton : c'est à la fois doux et fruité comme un YiWu, mais pas que. Il y a également de prime abord une forte composante "vieux théiers", qui renforce ce côté doux et YiWuesque.... puis... puis les choses évoluent assez rapidement à l'occasion des infusions suivantes.


En effet, on se retrouve assez rapidement confronté à des liqueurs beaucoup plus denses, et surtout à une très belle amertume, bien soutenue. Ce n'est absolument pas pour me déplaire, mais ça contraste drôlement avec la "gentille" première infusion. Là, sans même forcer sur le dosage (quoi que, le zhong est bien plein) ni sur les durées d'infusion, on en a plein la bouche et c'est rudement efficace. J'aime beaucoup.


D'ailleurs il suffit de voir la couleur que prennent rapidement les liqueurs pour constater que ce très jeune puerh n'est pas inoffensif. Les 8 ou 9 grammes que j'ai mis dans mon zhong me ravissent, je ne savais pas trop quoi boire ce soir et j'apprécie vraiment cette liqueur dense, ample, à la texture pleine et à l'aftertaste conséquent. Des parfums soutenus, sur les fruits, les épices boisés, le musc, c'est assez indéfinissable, mais très agréable à déguster.


Bref, je suis conquis par ce puerh assez atypique, qui commence tout timidement pour ensuite se révéler bien plus punchy que ce qu'il pouvait laisser accroire. Sur le dernier tiers de la dégustation, ce thé perd un peu de son mordant pour se recentrer sur quelque chose de plus arrondi, ça tire un peu sur le sucre, mais il ne se départit jamais vraiment de cette belle amertume vraiment appréciable.


Très bon puerh donc, relativement cher tout de même (119€/galette + 25g offerts).
Bonne idée d'ailleurs que ces 25 grammes supplémentaires pour l'achat d'une galette. Ça permet de goûter son puerh trois fois sans toucher à la galette, idéal pour les stockeurs fous (dont je ne fais pas partie).

3 commentaires:

Leaf a dit…

Belle description, ça donne envie ! ^^

Par contre, je dois avouer que je tique un peu -- 25 grammes pour toi, c'est 3 infusions ?!

Sebastien M a dit…

3 infusions oui, ou plutôt 3 dégustations.
3 sessions, 3 Gong Fu Cha quoi !
:)

Leaf a dit…

Oui oui, j'avais compris ce que tu voulais dire ! ^^
Mais alors tu doses vraiment comme un bûcheron la vache ! xD Pour moi 25 grammes, c'est 5...