6 mai 2012

Grinding the lid

Que faire lorsque le tout nouveau couvercle de votre Shiboridashi est trop grand ?
Facile !


Premièrement, trouver quelqu'un qui possède une meule à eau, et qui sait s'en servir (en l'occurrence, merci papa :)
Ensuite, laisser faire le spécialiste, et se contenter de prendre des photos.


Le couvercle est désormais parfaitement ajusté à mon Shibo préféré, je l'ai essayé ce matin, c'est au poil ! La finition est irréprochable, beau travail.

Donc merci à Petr pour le couvercle de rechange, et merci à la meule à eau et à son propriétaire pour l'ajustage final :)

Note : je n'aurais jamais tenté la chose si Petr Novak n'avait pas lui-même commencé à poncer le couvercle, et évidemment je décline toute responsabilité en cas de casse avec vos ustensiles si jamais il vous prenait une irrépressible envie de meuler.

3 commentaires:

Henry Nicolas a dit…

Aha, couverte à l'extérieur mais pas à l'intérieur !

Thécat a dit…

Bravo, tout est bien qui finit bien!
Je suis contente pour toi.
Annabelle.

Sebastien M a dit…

@Nicolas : Si si, il y a bien une couverte à l'intérieur, mais elle est transparente. Une sorte de vernis, quoi.

et merci @Anabelle !