20 juil. 2011

MLLJ#2/4PCT


Deuxième épisode de la série "Les Long Jing de Maître Luo, dénichés par Tim de Postcard Teas" : aujourd'hui le "West Lake Long Jing" torréfié le 5 avril 2011, produit à partir des arbres anciens situés derrière la maison de Maître Luo.

"Master Luo's 5/4/2011 West Lake Long Jing was fired on the 5th of April from ancient tree tea picked from trees behind Master Luo's house. Fresh sweet and spring like, this Long Jing is an example of China’s greatest green tea by the country’s most famous young Tea Master. To enjoy brew with boiled water that has been cooled for a couple of minutes."


Je sais pas vous, mais moi ça me fait saliver d'avance. Je suis prêt à parier que ce Long Jing va être au moins aussi bon que celui d'hier et je suis impatient de m'en délecter et de le comparer avec son prédécesseur.

Les feuilles sont un peu plus "cassées" que l'échantillon d'hier : quelques brisures, des bourgeons endommagés, mais rien de dramatique comparé à ce que j'ai déjà pu observer sur d'autres Long Jing par le passé...
L'odeur est plus fraîche, plus printanière, et colle tout à fait à la description de Postcard Teas. La torréfaction est toujours aussi douce, enveloppante et suave.


Infusion 1 (1 minute, environ 80°C) : d'emblée, la perfection. Rien à redire, si vous voulez boire un perfect Long Jing, vous pouvez y aller les yeux fermés. Plus vif et plus frais que le précédent, il est en contrepartie sans doute un peu moins complexe et parfumé, mais c'est un vrai bonheur en bouche. Aucune note parasite, une homogénéité parfaite, vraiment excellent. Le végétal se fait ici davantage herbacé que châtaigne, et cela renforce l'impression de fraîcheur bienfaisante.


Infusion 2 : une grosse minute, un peu plus de 80°C (au jugé, mon thermomètre est resté au bureau avec ma Tozo :). Le résultat est presque aussi bon que pour la première liqueur. Presque car si cette seconde liqueur est toujours aussi parfaite, je note une légère baisse des parfums. La longueur en bouche est également moins spectaculaire que pour le Long Jing d'hier. J'ai l'impression que la fabuleuse fraîcheur de ce Long Jing a des contreparties...

Infusion 3 (2 minutes, même température) : c'est toujours très bon mais je ne retrouve pas la claque de la première infusion. Je dirais que ce thé est plus "explosif" : une première infusion irréprochable (je ne m'étends pas, aligner les superlatifs serait un peu barbant à lire), mais une endurance moindre associée à des parfums moins spectaculaires.

Je vais tout de même nuancer mon propos : j'ai opéré un peu au jugé ce soir, et cela a dû jouer un peu lors de la préparation de ce thé. Peut-être qu'une eau trop chaude a épuisé les feuilles trop rapidement au cours de la première infusion, d'autres essais confirmeront ou pas cette première dégustation.


J'aurais beaucoup de mal à choisir entre ces deux premiers Long Jing (de toute façon celui que j'ai dégusté hier n'est plus disponible) : deux styles différents, deux thés verts d'exception. Pour vous donner un ordre d'idée, la quatrième infusion réalisée ce soir avec ce Master Luo's 5/4/2011 West Lake Long Jing au moins aussi bonne que la première infusion d'une bonne partie des Long Jing que j'ai pu boire jusqu'à présent...

Note : ne pas trop se fier aux couleurs sur les photos (mix lumière artificielle / naturelle), le rendu n'est pas terrible...

3 commentaires:

lionel a dit…

Jolie série sur les Long Jing Sébastien...

Ca doit être impressionnant tout de même d'infuser un tel thé non ? Quand je lis "ancient tree", "behind Master Luo's house" "most famous tea Master"...Tu te dis que tu as sous les yeux parmi les plus belles feuilles de thé vert de Chine...

Tu parviens à en ressentir toutes les qualités tu penses ?

Sébastien a dit…

Oui c'est presque intimidant d'infuser ces Long Jing, mais bon j'ai toujours à l'esprit qu'il ne s'agit après tout que de quelques feuilles de thé et de l'eau chaude... mais quels thés !
Est-ce que je suis capable d'apprécier toutes les qualités de ces Long Jing de maître ? J'en doute, mais ce qui est certain c'est que ce sont de loin les meilleurs Long Jing qu'il m'ait été donné de boire.

David a dit…

La deuxième photo est vraiment splendide. Quelles belles feuilles !

J'attends la suite avec impatience.