13 août 2010

La quête du Long Jing

En buvant mon Long Jing matinal, je me demande quel goût peut bien avoir un 'vrai' Long Jing. Pas un de ceux qui a été sélectionné par des européens pour des européen et qui n'arrive que péniblement jusqu'à nous, des mois après la récolte...

Celui-ci vient d'une chaine de boutiques, dont le nom commence par 'Palais' et finit par 'thés'. C'est un Long Jing Shi Feng (Pic du Lion) "grade A". Le top du top : "This incredible lot will delight connoisseurs". Soit.
Tout d'abord, il ne provient pas du fameux Pic du Lion, le berceau légendaire du Long Jing. Ce thé a poussé "près de la montagne du Pic du Lion", ce qui ne veut rien dire du tout. Près ? C'est-à-dire ? 200 mètres ? 20 kilomètres ? 50 ?
De quelle façon doit-on considérer la notion des distances à l'échelle d'un pays aussi grand ?

En revanche, ce qui est sûr, c'est que je ne suis pas près de boire un 'vrai' Long Jing, infusé avec l'eau de la source des Tigres Bondissants (située sur le même pan de montagne) qui est selon la légende la meilleure eau qu'il soit pour infuser ce thé.

Celui que j'ai sous les yeux est tout de même alléchant : de beaux verts, des feuilles relativement petites, comme il se doit, et une odeur qui reste assez fraîche bien que ce thé ait été récolté il y a au moins 5 mois. Il est plus que temps de le boire.



La première infusion est plutôt agréable : bien longue en bouche, un bouquet aromatique riche et frais ; c'est un bon thé vert que je bois avec beaucoup de plaisir. La deuxième est plus faible, la troisième bien triste...

Je contemple un peu désappointé l'infusion dans mon zhong : beaucoup de feuilles brisées, des bouts de tige. Grade A ? Mouais.



C'est le deuxième Long Jing que je bois cette année, aucun des deux ne m'a vraiment époustouflé. Ils étaient bons, mais je persiste à croire que ce thé de légende ne doit être meilleur que ça.
Au printemps prochain, il faudra que je trouve mieux : sur internet ? La M3T ? Une autre boutique "de référence" ?
Peut-on dénicher quelque part un Long Jing qui se rapprocherait de celui qui occupe mes pensées aujourd'hui ?

12 commentaires:

Nicolas a dit…

Bonjour Sébastien, ne désespère pas de faire un jour une belle rencontre avec un Long Jing digne de te procurer la satisfaction et le plaisir que tu attends.

Je serais bien incapable de te donner une "bonne adresse" sur le net pour un thé vert, je n'en bois pas.

Je connais cependant terredechine.com

Paris est un passage obligé pour le dégustateur passionné. Y es-tu allé quelques fois déjà?

Pour en revenir au Palais des Thés, je ne suis pas fan. Leurs produit me font penser aux épices qui et autres aliments qui ont été passées aux rayons pour augmenter la date de consommation. Un potentiel puis un essoufflement.

Malheureusement je n'ai pas d'info à ce sujet.

David a dit…

J'ai un ami qui a essayé plusieurs Long Jing ce printemps. Il a notamment visité et acheté le meilleur grade des boutiques parisiennes.

Il m'a dit avoir préféré celui de Terre de Chine, mais celui de Thés de Chine lui a aussi bien plu (plus cher je crois.)

Voilà pour ce que j'en sais.

Sébastien a dit…

Merci pour les infos, j'attendrai le printemps 2011 pour faire le tour des popotes parisiennes.
Je finirai bien par trouver non pas un, mais LE Long Jing !

David a dit…

Pour trouver LE Long Jing, j'ai peur qu'il ne te faille un billet d'avion, un bon sac à dos et un traducteur...

Loula a dit…

ça ne va peut-être pas aider mais moi j'ai acheté mon premier long jin et sur internet; Alors c'est le premier thé vert chinois que j'aime bien, mais je crois qu'on n'est pas dans la même catégorie de prix...
(j'ai mis mon article en lien)

Julien ÉLIE a dit…

Comme indiqué par David, celui de Thés de Chine est pas mal.

J'en ai acheté 100 grammes le samedi 20 mars 2010. Mon choix se porta sur un Xi Hu Long Jing, qui signifie « Puits du Dragon » (Long Jing), cultivé près du « lac de l'ouest » (Xi Hu).

Il a été cueilli le vendredi 12 mars. Il est arrivé le jeudi 18 mars à Paris.
Donc vraiment bien frais !!

Le goût est caractéristique d'un Long Jing, très délicat, avec une touche herbacée et florale, légèrement vanillée. Il est soyeux et long en bouche.
J'avais adoré. À boire rapidement pour profiter de toute sa fraîcheur.


Je recommande aussi le Bai Long Jing de la M3T. Excellent.
(Sur le web, je lis que le Bai Long Jing serait plus un Bai Pian qu'un Long Jing. Je n'en sais rien ; l'essentiel est que ce thé me plaise. Et c'est le cas.)

Sébastien a dit…

Merci Julien pour cette info.

"Il a été cueilli le vendredi 12 mars. Il est arrivé le jeudi 18 mars à Paris."

effectivement, difficile de faire plus frais !
Bon, je vais mettre ma quête sur pause jusqu'au printemps prochain ;)

Et si celui de Thés de Chine me déçoit, je serai obligé de faire comme me l'a suggéré David : sac à dos, billet d'avion, et traducteur !

Tiph a dit…

Le Long Jin de Thés de Chine, la dernière récolte en date (celle de ce printemps 2011), est l'un de meilleurs qu'il m'ait été donné de goûter. De plus, la fraicheur des feuilles ainsi que le bouquet qui en émane quand je sens les feuilles est exaltant.

Fabien a dit…

Je retombe, un peu par hasard, sur cette discussion après m'être légèrement agacé de l'attitude du PdT à propos justement d'un soi-disant Shi Feng Long Jing.

Il est d'ailleurs intéressant de voir leur réponse à mon premier avis posté sur leur site.

Pour eux, je cite "il est communément admis aujourd’hui que cette « dénomination » (ce n’est pas une appellation au sens vinicole) s’étend aujourd’hui à tous les thés de haute qualité récoltés sur cette montagne..."

J'attends de savoir plus précisément de quelle montagne on parle!

Sinon, pour rebondir sur ta recherche de Shi Feng Long Jing, j'ai pu en boire deux que j'ai réellement trouvés au-dessus des très bons Xi Hu Long Jing que j'avais pu boire jusqu'alors.

A Grenoble chez Lu Shan et à Bonjour/Bonsoir à Genève. Avantage à celui de Lu Shan, d'un court bourgeon. Sachant que dans les deux cas on est dans les quantités très limitées et les prix qui vont avec.

Bons thés et à bientôt, un Zhen Shan Xiao Zhong grenoblois m'attends :)

Sébastien a dit…

Bonjour Fabien, et merci pour les infos !
A vrai dire, je ne vais plus guère chez PdT... et ma soif de très bon Long Jing a été quelque peu assouvie par ceux de chez PostcardTeas, dont j'avais également parlé ici. Des petites merveilles !

Tanta Meno a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
yakimono a dit…

Merci, super article !