11 janv. 2012

Qi Lan 4

Un petit wulong pour changer ; et un torréfié, qui plus est ! Torréfié dans les limites du raisonnable, beaucoup moins qu'un Shui Xian par exemple, mais torréfié quand même. De ceux dont la couleur et l'odeur des billes ne laisse planer aucun doute, où le vert a bel et bien disparu pour de bon (ou tout du moins en apparence). Ceux-là même qui ne me faisaient ni chaud ni froid il y a quelques mois. Comme quoi, les goûts évoluent au grès des expérimentations même si il en faudrait beaucoup plus pour détrôner mon duo favori : les thés verts et les jeunes puerh crus.


Ce wulong dont le nom se termine par un numéro provient forcément de la Maison des Trois Thés, c'est un wulong de Taiwan. Il a déjà été présenté de façon magistrale par Philippe (ici et ), donc je ne vais pas faire dans la surenchère (j'en suis d'ailleurs bien incapable). Juste un petit billet donc, simplement pour vous mettre l'eau à la bouche.

2,5 grammes pour 8cl de zisha, de l'eau bien chaude, un rinçage flash (ou plutôt préchauffage et début d'ouverture des feuilles) et six infusions : 2, 2, 4, 6, 8 et 10 minutes.

#1 : superbe tasse à sentir, sucrée, pâte d'amande et torréfaction. La liqueur est limpide, d'une onctuosité en bouche assez bluffante. Minérale, fruitée (agrumes/acidulé), florale aussi ? légère amertume profitable, très parfumée. Bref, c'est bon. Pour du wulong torréfié, c'est même très bon :)


#2 : tasse à sentir toujours aussi fascinante à base d'amandes et d'une multitude d'autres choses. Liqueur toujours aussi remarquable de limpidité et d'éclat doré, tenue en bouche impeccable, du sirop de parfums.
Je suis bien incapable de détailler le contenu de cette tasse, et c'est bien dommage car ça part dans tous les sens. En tout cas, je ne sais pas si c'est grâce à la terre Zisha (un test en gaiwan sera très instructif > todo list), mais la torréfaction se fait ici moelleuse et confortable, indispensable à la parfaite harmonie de cette liqueur.


#3 : encore plus de sucre dans la tasse à sentir, une vraie pâtisserie (pain d'épice ?) ! On reste dans l'amande (amande amère) sur un velouté et un crémeux très appréciables, le rendu final et la longueur en bouche sont en revanche davantage sur la minéralité "chaude" et enrobée de confiserie. C'est relativement déstabilisant, mais extrêmement agréable à déguster, ce genre de petits wulongs !


#4 : le thé semble se recentrer maintenant sur une certaine verdeur mais conserve néanmoins ses multiples facettes précédemment évoquées dans cette tentative de description. La liqueur reste très agréable en bouche, et offre toujours de superbes sensations.


#5 : de plus en plus frais en bouche, cette cinquième liqueur confirme le virage amorcé à l'infusion précédente. S'ajoutent à cette vitalité surprenante des accents zestés qui font pétiller les papilles ! Et, encore et toujours, cette minéralité aux accents torréfiés (à moins que ce ne soit mes limitations en terme d'analyse qui ne me fassent associer ces 2 caractéristiques). Ça reste super bon ! Dire que je rechignais il y a encore quelques mois à l'idée de boire des wulong torréfiés :)


#6 : sixième et dernière infusion bien en-dessous des précédentes, sans doute aurais-je dû refaire chauffer l'eau une dernière fois.

Mis à part la dernière infusions, ce fut une dégustation brillante d'un thé fin, richement parfumé, tout en texture, qui m'a offert des tasses à sentir superbes. Vraiment une belle découverte !



5 commentaires:

Philippe de Bordeaux a dit…

Ce Qi Lan 4 est une merveilleuse Eau de Toilette;subtile et persistante.Merci pour la "référence"Cher Sébastien.Un jour si tu en as l'occasion goutes leur Parfum:le Tai Zui Jiu.D'ailleurs pourquoi leur dégustation sur place est-elle si chère?Y-a-t-il une conférence une cérémonie de Maitre Tseng pendant la dégustation ou quoi?
L'article et tes impressions sonnent très justes avec ce thé tout en finesse et parfums doux.Merci.

David a dit…

On est en effet bien loin d'un Shui Xian, surtout jeune, niveau torréfaction. On est peut être plus prêt d'un dong ding traditionnel.

Un excellent thé en tout cas, à qui je reprocherais juste d'avoir une longueur un peu courte. Mais quand on a goûté au Dong Ding deep fermented, on en devient exigeant...

lionel a dit…

Je suis bien content de voir que ton entrée dans le monde des wulongs de Taïwan se déroule sous les meilleurs auspices...

Mini poire te donne satisfaction ?

Sébastien a dit…

"Mini poire te donne satisfaction ?"

> Impec !

Julien ÉLIE a dit…

Un bien agréable wulong. C'est exactement dans les saveurs que j'apprécie. Je te remercie de me l'avoir fait découvrir.