3 juin 2010

Récurage de terre cuite ?




Cette théière est celle que j'utilise le plus : elle est réservée aux pu erh sheng.
Malgré son jeune âge et tout le soin que j'en prends pendant et après utilisation, des traces commencent à être tenace. Tâches de thé, dépôt de calcaire, je ne sais pas trop comment les faire partir et je ne voudrais pas commettre l'irréparable en testant un produit inadapté.

J'avais vu sur un blog un article qui traitait de ce sujet, mais je suis incapable de remettre la main dessus.

J'ai aussi entendu parler d'un tissu microfibre, qu'en est-il exactement ?

Des tuyaux ?

11 commentaires:

Arno a dit…

Ébouillante ta théière, puis frotte avec un tissu microfibre si possible, ou un simple torchon sur les endroits où de tels dépôts se sont formés.
Certains utilisent de l'eau avec un soupçon de javel, mais je pense qu'il faut mieux éviter tout produit chimique

Sébastien a dit…

Quand tu dis "ébouillanter" la théière, ça veut dire la plonger dans de l'eau bouillante (genre dans une casserole?) ou bien verser de l'eau bouillante dedans et dessus ?
Et c'est quoi ces fameux tissus microfibre ?

Arno a dit…

Non, juste verser de l'eau bouillante dessus, puis frotter (assez fort, en appuyant sur les zones sales).

Je crois qu'on trouve les tissus microfibres dans les rayons des grands magasins.

Sébastien a dit…

ok, merci Arno !

Olivier a dit…

Personnellement je ne "lave" jamais mes théières, je me contente de les ébouillanter entre les thés (avant et après) mais je n'emplois jamais de chiffons.

Après elle se colorent, se font, se changent, vieillissent avec le bon et le mauvais de tout vieillissement... et ce qui résiste un un simple ébouillantage est pour moi là pour rester...

(Bon maintenant mon eau est très peut calcaire donc c'est surtout du dépot de thé qui reste ;) )

Maintenant c'est personnel comme approche, et en aucun cas un conseil qu'il faut suivre... chacun entretient des rapports différents à ses théières ;)

Julien ÉLIE a dit…

Peut-être était-ce ce lien-ci sur le blog de Philippe que tu recherchais ?

http://galettedethe.blogspot.com/search/label/Th%C3%A9i%C3%A8re%20%3A%20entretien

Sébastien a dit…

@ Julien : bien vu, c'est exactement l'article auquel je pensais !

@ Olivier : je comprends très bien ton approche, mais je voudrais vraiment me débarrasser de ces traces de 'coulures' sur ma théière.

lionel a dit…

Je rejoins assez Olivier : à mes debuts j'etais maniaque avec mes théières, à l'affût de la moindre tâche-coulure...aujourd'hui je suis plus cool, moins à chasser la petite tâche, je laisse les choses se faire...Certes je ne laisse pas de grosses coulures prendre place, mais j'aime voir mes théières évoluer, vieillir..C'est assez fascinant...

Nicolas a dit…

J'entretien ma théière à chaque utilisation. C'est à dire quasi quotidien. L'avis de Lionel rejoint le mien. Voir viellir la(les) théière(s) qu'on utilise c'est un vrai plaisir.

Loula a dit…

Suite à un gros problème de théière, j'ai trouvé ça qui me laisse perplexe :le dernier paragraphe,pas celui sur le nettoyage mais celui sur la préparation où il est question de dentifrice...
http://www.couleursduthe.ch/catalog/index.php?main_page=teapot

Sébastien a dit…

Je connaissais l'astuce du dentifrice, mais pour empêcher la formation de buée dans le masque de plongée.
J'avoue que pour ma théière, je ne m'y risquerai pas.