31 mai 2011

Jun Shan Yin Zhen


Mon premier thé jaune ! Un Jun Shan Yin Zhen d'avril 2011 (province du Hunan, région de Jun Shan), échantillon de la boutique Terre de Chine, offert par mon mécène habituel, merci :)

Description du site Terre de Chine à propos de ce thé : "Un bourgeon et une feuille avec duvet et des tonalités jaunes." Visuellement, il est magnifique et correspond en tout point à cette présentation succincte. Les feuilles sèches dégagent une odeur très douce et fraîche, un genre de mélange entre un thé blanc et un thé vert.

Je suis les recommandations indiquées : trois infusions d'une minute et demi à 70°C.


Liqueur pâle, un jaune très léger qui confine au translucide. Grande pureté qui se retrouve également en bouche. Superbe fraîcheur végétale et délicatement fruitée, longueur en bouche relativement intéressante, c'est très rafraîchissant. Extrêmement souple et fluide, cette liqueur de thé jaune me plaît beaucoup : c'est léger, aérien et surtout d'une pureté incroyable.


Les bourgeons sont assurément magnifiques, une cueillette de haut niveau, très très peu de "déchet" (brisures, tiges...). Ce tout premier thé jaune m'a vraiment fait une belle impression. Un petit reproche ? Euh, non.

9 commentaires:

Philippe de Bordeaux a dit…

Salut Cher Sébastien,

Il serait intéressant de le comparer à celui de la boutique d'Akira Hojo!
En effet les feuilles sèches dégagent de merveilleux parfums entre blanc et vert:c'est un bon signe.Fragrance douce et pure...
Akira recommande plutôt 80-85°c; les 70°c Terre de Chine m'étonnent un peu.
Utilises-tu ta Tetsubin pour ce thé;le rendu doit être extra en tetsubin à la hauteur de ce thé...

Merci tu m'as donné l'envie d'y gouter; allez pour l'Ascension je grimperai surement pas au ciel mais aux rideaux ce sera pas mal déjà!

Mes amitiés.

. PHILIPPE .

Sébastien a dit…

Salut Philippe, non je n'ai pas utilisé ma tetsubin hier pour ce thé jaune. Je te rejoins un peu sur la température d'infusion, à vrai dire mon eau était plus proche des 75/80 que des 70°
Auparavant j'infusais tous mes thés vert/blanc à 70°, il y a maintenant quelques mois que j'ai arrêté. 70 reste l'exception, je trouve que c'est vraiment limite.

edp a dit…

70 est la recommandation habituelle pour ces thés. Cette recommandation est tout aussi surprenante que la règle des 3 infusions. Je pousse sans problème mes bons thés légers (blancs jaunes verts) à 5-6 infusions, parfois davantage encore, à condition de bien écouter ce qu'ils me disent à chaque fois.

J'ai remarqué que je préfère les blancs et jaunes aux alentours de 75-80 (mais surtout pas 85), tandis que les verts chinois je descends plus près des 70. Pour autant, il ne s'agit pas de mesures exactes, c'est au bruit de bouilloire (et il m'est arrivé de faire des mesures pour voir à quelle température ce que je préférais était le mieux).

Sébastien a dit…

La règle des 3 infusions est effectivement à prendre avec du recul. Avec un bon thé vert ou blanc, quatre ou cinq passages sont tout à fait envisageables.
Dans les faits, la plupart du temps pour ne pas dire toujours, je m'arrête à quatre et cette dernière infusion est toujours en retrait.
Pour tes infusions 5 & 6 (voire plus), tu termines à l'eau très chaude sur des longues durées ?

edp a dit…

La première chose, c'est que j'infuse mes thés délicats moins longtemps que ce qui est habituellement recommandé. Je n'ai pas remarqué l'intérêt de les infuser plusieurs minutes, d'autant plus que je les apprécie pour leur côté subtil qui transparait moins su on infuse "long". Et effectivement, les durées s'allongent au fur et à mesure ; pour la température, je ne saurais pas dire comment ni pourquoi, mais je sens comment je dois réagir ; parfois je l'augmente, parfois la diminue ... Pas de loi.

Julien ÉLIE a dit…

Un excellent thé, effectivement. Un prix plutôt correct pour un thé jaune de cette qualité.

Bien sûr, comme le dit Philippe, le thé jaune d'Akira vaut le détour ; c'est dans une autre gamme de prix toutefois (le double). On est alors dans la grande qualité (celle des thés offerts aux missions gouvernementales des autres pays), le top du top, une finesse inégalée, une magnifique longueur en bouche, l'attente d'incarnation (clin d'œil à notre cher Nicolas), etc.

Julien ÉLIE a dit…

Nous sommes en plein dans la période où le thé jaune est le mieux accueilli par le corps. Vraiment un régal de le déguster actuellement !

Juillet arrive, et donc la période des shu cha, des wulong torréfiés et du Golden Bud !

Hop, mise sous vide des thés verts, blancs et autres wulong faiblement oxydés pour reprendre leur consommation cet automne.
Les saisons sont bien faites, et le corps est en harmonie avec elles.

charlotte billabongk a dit…

En Chine, les thés verts, jaunes et blancs sont préparés avec une eau à environ 85°C-90°C (voir un peu plus). C'est ainsi que j'ai appris à les préparer et j'obtient des résultats très satisfaisants. Je suis toujours étonnée des basses températures utilisées en Occident...
A+

yakimono a dit…

Un bon rapport qualité-prix, je conseil ce thé !
Félicitation, bel article !