5 mars 2011

Galette n°40, Nannuo 2003


Quatrième échantillon "Tea for Two" (voir messages précédents) : un pu erh brut 2003 de la région de Nannuo, la galette n°40 commercialisée par la Maison des Trois Thés.

Odeur à sec : très prometteuse, non sans rappeler un ou deux pu erh de la région.

4 grammes et des poussières dans une théière de 10cl, double rinçage express, infusions : tout est parfaitement à sa place dans ce pu erh.


Une profusion d'arômes, une présence en bouche immédiate et durable, du relief, une vraie personnalité, bref, il serait difficile de ne pas aimer ce thé. Il est resté étonnamment "vert" (jeune, quoi). Il est très comparable en "énergie" à des thés plus jeunes de 4 ou 5 ans. A côté de ça, de cette puissance aromatique, c'est doux, c'est soyeux, c'est subtil et nuancé.

Cependant, je n'irai pas jusqu'à dire que ce très bon pu erh m'aura offert des sensations encore inconnues. C'est du bon, mais rien qui ne me semble pas "déjà vu".


Du déjà-vu certes, mais une sorte de best-of du déjà-vu, un condensé des très bons "jeunes" sheng cha qui ont défilé dans ma théière, sans toutefois réinventer le genre.

3 commentaires:

Julien ÉLIE a dit…

Il est très comparable en "énergie" à des thés plus jeunes de 4 ou 5 ans.
[…]
Du déjà-vu certes, mais une sorte de best-of du déjà-vu

Ce qui laisse présager le meilleur pour le futur. Un bon thé de garde !
Ce n'est probablement pas pour rien qu'il est déjà épuisé à la carte de la M3T…

Sébastien a dit…

"Ce qui laisse présager le meilleur pour le futur. Un bon thé de garde !
Ce n'est probablement pas pour rien qu'il est déjà épuisé à la carte de la M3T…"


la faute à jeancarmet !! ;)

Julien ÉLIE a dit…

Cette galette 40 est clairement dans la lignée de sa petite sœur de 2008 (galette 61), avec bien sûr davantage de complexité et d'intensité. Fidèle au terroir.
Une très bonne galette que je suis ravi d'avoir pu découvrir grâce à toi.

J'ai pu noter sur la « dernière » infusion des notes huileuses très savoureuses.