17 oct. 2010

G38 Emerald


Tenez-vous bien, ce thé vert n'est pas chinois. Enfin presque, il vient du Népal, qui a une frontière commune avec la Chine (depuis peu il est vrai...)

C'est une récolté d'été 2010 de Guranse (G38 "Emerald"), je ne sais pas trop à quoi rime cette dénomination, mais peut importe.
Il vient du Palais des Thés, tout comme les 2 thés verts précédents. Promis, c'est le dernier, après je retourne à mes mini-tuos !

Les feuilles vont du blanc argenté (bourgeons) au vert foncé, et offrent dans le zhong préchauffé un parfum un peu végétal, surtout torréfié.

Je l'ai goûté 2 fois : un premier essai en dosant généreusement, infusant plusieurs fois mais rapidement.
- les parfums ont beaucoup de mal à sortir,
- arrière-goût faible, peu de tenue en bouche,
- du coup pas grand chose à en dire.

La deuxième fois, dosé légèrement et infusé plus longuement.
- amertume un peu trop forte,
- long en bouche mais pas très agréable (un petit côté métallique),
- franches notes végétales.


Du coup je pense avoir fait les 2 extrêmes. Le troisième essai sera le bon.

Ce n'est certainement pas le thé vert de l'année, mais je pense qu'il remplira honnêtement son rôle (me faire patienter jusqu'au printemps prochain) lorsque je maîtriserai l'art d'infuser un thé vert d'été Népalais.


Les feuilles... hum, de la bouillie.

5 commentaires:

Nicolas a dit…

Bonjour Sébastien,
Si tu as envie de découvrir un salon de thé pas trop loin de chez toi, il y a le Salon Céladon à Guérande (3, rue des Lauriers). Francine a vraiment apprécié.

Le lien de son article :
http://la-theiere-nomade.blogspot.com/2010/09/un-a-guerande-emouvantes-retrouvailles.html

On ne sait jamais en plein cœur de l'hiver, il auront peut-être encore des thés verts, si toutefois tu est en rupture de stock.

Bon je l'avoue mon commentaire n'est pas totalement désintéressé. J'aimerais avoir un deuxième avis sur cet endroit. D'après les photos, ce lieu donne l'impression d'être sympathique ;-)

Amicalement
Nicolas

William a dit…

G38, ca fait vraiment nom de fusée expérimentale...

Robin a dit…

Il me semble que les appellations népalaises fonctionnent comme à Darjeeling : G38 signifierait alors que le lot de feuilles est le 38ème récolté par le jardin en 2010.
Quant au surnom du thé - ici "Emerald" - il fait en général référence au type de théier sur lesquelles les feuilles sont récoltées. Cela peut accentuer encore le côté "spatial" de la dénomination, comme pour le "Phuguri DJ11 Pure AV2" proposé par la même enseigne :)

Sébastien a dit…

Merci pour les infos Robin !

yakimono a dit…

Très belles illustrations ! Merci