9 oct. 2010

Mini tuos #3 et 4

Deux mini tuos goûtés aujourd'hui (je ne m'en lasse pas), et au final deux thés que je n'aime pas, mais alors pas du tout.

MINI-TUO N°3 : à priori c'est un sheng, au vu de la couleur des "feuilles". Les morceaux de feuille semblent plus gros que sur les mini tuos précédents.
Dans le zhong chauffé, l'odeur est pour le moins étrange et pour tout dire franchement désagréable. On oscille entre le foin pourri et le lisier... bon j'exagère peut-être mais pas tant que ça.
L'aspect au rinçage ne donne pas envie de tremper ses lèvres dedans.


Première infusion, environ 20 secondes. La couleur est assez étrange, trop rouge/orange pour un sheng, trop claire pour un shu. L'odeur ne me fait penser ni à un puerh cuit ni à un cru. Est-ce un thé puerh parfumé ? Si oui, à quoi ??
Le goût de la liqueur va avec le visuel et l'odeur dégagée par ce thé. Beurk.


Deuxième infusion (30 secondes) : C'est franchement pas bon. Pourtant je suis certain que ce mini-tuo est assez endurant et qu'on peut en tirer au moins 5 ou 6 infusions. Mais là, pour moi, c'est imbuvable.

Viiite un autre mini-tuo !!

MINI-TUO N°4 : là non plus, rien d'écrit sur l'emballage qui ne soit déchiffrable pour moi. Vu la couleur, je dirai que c'est également un sheng. Mais bon je me méfie maintenant. Il a l'air très compact celui-ci...


Dans le zhong chaud (qui a été lavé), je retrouve un peu de l'odeur du précédent... en moins pire mais on dirait que c'est la même famille.
Rinçage.

Inf. 1 (1') : Beurk itou. La liqueur est trouble, désagréable, les parfums sont écœurants. Ça reste dans le même registre que le précédent... Je ne finis pas ma tasse.

Inf. 2 (1') : C'est moins pire mais ce n'est toujours pas bon. Avec en prime de l'amertume. Quel est donc ce goût particulier que - je parle pour moi - je trouve abominable ? Ce sont forcément des puerh parfumés, mais à quoi ??

Inf. 3 (1') : Ce tuo est résistant, il n'est toujours pas complètement défait malgré 3 infusions. Niveau goût, c'est pareil. J'arrête les mini-tuos pour aujourd'hui !

3 commentaires:

Olivier a dit…

Hahahaha, mauvaise pioche aujourd'hui ;)

J'adore vraiment tes dégustations de mini tuo! C'est frais et vraiment tordant!

Sinon pour le puerh "foin pourri aux touches de lisier" c'est ce qu'on apelle un Nuo Mi Xiang, une méthode traditionnelle qui grace à une plante spéciale (et non de vapeur de riz comme on l'entend parfois) donne au puerh un arome de riz...
(Bon faut aimer le riz quoi...)

Pour le deuxième c'est étonnant que tu ais eux autant de mal... et que tu y ai trouvé quelque chose de si "étrange" ou parfumé... c'est un sheng cha de Baoshan produit par Long Mei, qui n'a rien de fameux soit mais rien non plus de très original et ça sent bien le sheng...

Sébastien a dit…

Ah oui mauvaise pioche, je confirme :)
Bon, je vais essayer de me rappeler du terme "Nuo Mi Xiang", parceque le Nuo Mi Xiang, c'est vraiment pas mon truc. Et je suis catégorique : cet arôme n'a rien à voir avec celui du riz (ou alors, je mange pas du tout le même riz que les chinois).
Et pour le 2ème, je confirme qu'il avait un petit goût de Nuo Mi Xiang !

Olivier a dit…

Fait gaffe! je crois que je t'avais mis un deuxième Nuo Mi Xiang dans la boite :p