9 oct. 2010

Lu An Gua Pian (ou pas)

Deuxième échantillon reçu de Francine : un thé vert du mois d'avril 2010, un vieux primeur en quelque sorte. Il est donc temps de le boire, je me sacrifie.

Ouverture du sachet étiqueté "Lu An Gua Pian" : j'ai de quoi faire une infusion, pas plus (et encore, dosée légèrement). Donc il ne va pas falloir se rater sur ce coup là. Le Lu An Gua Pian fait partie des "10 fameux thés" de Chine, et je m'en voudrais de gâcher ces quelques feuilles.


Je suis assez surpris par l'aspect de ces feuilles : elles sont martelées ("gaufrées"), tout comme le Tai Ping Hou Kui. Après une rapide recherche sur le net, cet aspect martelé ne me paraît pas être une caractéristique de ce thé vert. Bizarre... Erreur de sachet ? D'étiquetage ? Peut-être existe-t-il des Lu An Gua Pian martelés, et d'autres qui ne le sont pas... Bref, cela ne m'empêchera tout de même pas de le boire, ce thé vert !


Dans le zhong préchauffé, l'odeur est très végétale (herbes fraîches), et un peu florale. Pas du tout de notes de torréfaction.
Pas de rinçage.

Inf. 1 (1'30) : Superbe liqueur, très pure, presque diaphane mais néanmoins colorée. Le goût est très frais, végétal et plutôt fruité. Étonnamment fruité même. Fruit exotique ou fruit de la passion ou mangue, je ne saurais dire, mais ce thé vert est fruité. C'est assez troublant. Le sachet aurait-il contenu du thé parfumé ?
En tout cas c'est délicieusement rafraîchissant, léger, j'aime beaucoup.
Un peu plus frais (il date du mois d'avril), et davantage dosé, il devait être délicieux !


Inf 2 (2') : Le thé a beaucoup perdu en fruit, il demeure un thé vert agréable mais les arômes sont décevants par rapport à la première infusion.


Inf. 3 (3') : l'infusion de trop, mais c'était juste pour être sûr.


Assez surpris par ce thé par son aspect gaufré (est-ce normal pour un Lu An Gua Pian ?) et par son côté fruité, je suis preneur de toute information !

EDIT suite au commentaire de Francine : c'était bel et bien un Tai Ping Hou Kui :)

3 commentaires:

Francine a dit…

Bien sûr que ce n'est pas normal pour un Lu An Gua Pian... mais c'est du Tai Ping Hou Kui! Je suppose que la confusion vient de l'inscription sur le sachet, j'ai voulu te mettre ce thé mais je n'en avais plus assez, je l'ai remplacé par le Tai Ping sans changer de sachet, désolée! Sinon comme chaque fois, belle description très toi. Je vais lire maintenant les autres commentaires.

charlotte billabongk a dit…

Bonjour,
Le Tai Ping Hou Kui, produit dans la province d'Anhui (tout comme Lu An Gua Pian, mais dans des coins différents, et aussi de manière très différentes...) présente des feuilles plus grandes que la moyenne des thés verts. Les marques présentes sur les feuilles sont laissées lors du séchage par le panier en bambou spécifique posé sur de petits braseros (plusieurs intensités de braises, pour un séchage en différentes étapes). C'est donc bien le tressage des paniers bambous qui laisse leurs empreintes sur les feuilles de thé. On les voit très bien sur les photos de l'article. Et en effet, ce thé est délicieux, mais même lorsqu'il est tout frais et bien dosé, on ne peut faire guère plus de 2 infusions.
Voilà. Je vais continuer à parcourir ton très joli blog. Merci pour les photos qui rendent un bel hommage aux thés présentés.

yekimono a dit…

merci pour toute ces information très instructives! de plus l'article est très bien écrit !