2 nov. 2010

Mini tuo #7


La suite de mes aventures avec les mini-tuos d'Olivier. Ce septième opus est un shu cha, vraiment mini et ultra compact.



Sorti de son emballage, il ne sent absolument rien.
Deux rinçages ont eu raison de ce mini tuo avec lequel j'ai pu enchaîner une dizaine d'infusions en zhong.


Les premières ont donné une liqueur très foncée - presque noire - plutôt agréable en bouche (pas de texture poussiéreuse ou trop chargée) et dégageant de belles petites notes de terre humide. L'arrière-goût est léger, peu persistant mais agréable. Baisse du relief des arômes assez rapide au fil des infusions, mais la liqueur conserve tout de même suffisamment de persistance pour rester agréable et un minimum intéressante.

Verdict pour ce n°7 : un bon petit pu erh cuit de consommation quotidienne qui se boit très facilement. Parfait pour un soir comme aujourd'hui où j'avais simplement envie de boire un thé, ou plutôt envie de boire un thé simplement.


En revanche, n'espérez pas retrouver ne serait-ce qu'un petit bout de feuille de thé à l'arrivée : de la bouillie !

[Désolé pour les photos, les fonds sont assez monotones : quand ce n'est pas le parquet, c'est le meuble en chêne et quand ce n'est pas le meuble en chêne, c'est le parquet !]

1 commentaire:

Philippe de Bordeaux a dit…

Parquets et meuble en Chêne : c'est plutôt agréable comme fond intérieur.

Amicalement .

. PHILIPPE .