22 nov. 2010

Vrac 24 (1998)


Un nouvel échantillon de la M3T, le vrac 24 : un shu cha de 1998 (3 grammes).
Je choisis un zhong, comme toujours pour infuser un thé que je ne connais pas.


(décidément, je l'aurais bien amorti ce smiley...)

Aspect des feuilles : ça va des miettes à des morceaux un peu plus imposants, mais on reste dans du petit gabarit.
Dans le zhong chaud, c'est plutôt prometteur, en tout cas ça sent bien le shu cha comme je les aime.
Il m'est toujours assez difficile de juger du goût qu'aura un thé en ne sentant que les feuilles sèches (est-ce seulement possible d'ailleurs ?). Bon , je rince et j'infuse.


#1 (15") : cette première infusion est déjà délicieuse : une sensation de fraîcheur sur la langue accompagnée d'un enveloppement de la bouche et du nez par des notes automnales riches et plaisantes. Tout à fait mon type de shu cha.


#2 (30") : liqueur un peu plus foncée, qui vient brutalement tempérer l'enthousiasme des toutes premières gorgées. Ce thé reste bon, mais ça y est, je commence à chipoter : petit manque de puissance par ici, légère sensation poussiéreuse par là... C'est le problème d'avoir eu la chance de goûter quelques shu cha extraordinaires : je deviens difficile. Relativisons : ce thé reste tout de même très bon, mais il y a un mais.

#3 (30") : confirme la #2. Je trouve ce shu un peu "fade". Il me manque ce côté vif et épicé que j'adore retrouver dans les shu cha. Le pôle "automne" n'est lui non plus pas à la hauteur des shu 15, 16 ou 22.

#4 (1') : malgré l'augmentation de la durée d'infusion, il n'y a pas de révolution dans ma tasse. C'est bon mais sans surprise, et toujours avec ce manque de relief. J'ai l'impression que ce thé a déjà tout donné, que la suite n'apportera rien de plus.

#5 (2') : pareil. Je me pose la question suivante : est-ce que la première infusion était vraiment meilleure que les autres (je l'ai réellement trouvée excellente) ? Dans ce cas cela signifierait que le thé s'est épuisé en un temps record !
Je continue de boire ce pu erh avec plaisir, sans toutefois pouvoir me départir du souvenir des autres vracs de la M3T.

#6 (6') : la liqueur reprend de la "consistance" au niveau des arômes. Peut-être n'ai-je pas assez poussé les infusions précédentes. En tout cas celle-ci (sans égaler les vracs de la M3T qui ont eu ma préférence) est tout à fait à mon goût. Étrange.

#7 à 12 (6 à 15') : passée l'infusion 10, le thé a décliné petit à petit et ne m'a pas réservé d'autres surprises. Les infusions 6 à 10 était tout à fait honorables pour ne pas dire délicieuses. Argh, je m'y suis sans doute mal pris, j'aurais dû pousser les infusions plus tôt !!!

Bilan : un bon shu cha qui aurait certainement mérité des infusions plus "musclées", et qui a peut-être également souffert d'un séjour trop long dans un sachet plastique (mea culpa).
Comme quoi tous les thés sont différents. Certains autres shu offrent des liqueurs très chargées et puissantes avec des infusions très courtes (comme le vrac 16, un mutant!), celui-ci (à part la toute première, c'est ce qui m'a perdu) nécessitait des bains de plusieurs minutes pour s'exprimer.
C'est toute la difficulté des échantillons : parfois on les rate. Façon de parler tout même car cette dégustation était quand même plus qu'agréable, et ce vrac 24 est un shu cha loin, très loin d'être mauvais !

3 commentaires:

Francine a dit…

Tu me donnes vraiment envie, mais aujourd'hui, je n'aurais pu apprécier! J'aime toujours autant ta façon de nous décrire tes Pu Er, merci Sébastien

Sébastien a dit…

"J'aime toujours autant ta façon de nous décrire tes Pu Er"

Même quand je considère avoir à moitié raté mes infusions ?!
Merci Francine !

David a dit…

Tu sais, on a tous loupé des centaines d'infusions avant toi, et on continuera encore longtemps. C'est comme ça qu'on progresse. Il faut savoir tourner la frustration en de la curiosité.

Moi, j'aime bien ce vrac, plus que le 22 à vrai dire. Les 15 et 16 sont vraiment à part. Et quand je dis ça, je pense aussi au niveau des paramètres. Je dose plus forts les autres vracs que ces deux là.

C'était si je crois bien me souvenir l'objet d'un article de la Galette de thé au sujet du vrac 22 où l'auteur conseillait de mettre environ 6g de feuilles dans une théière de 10cl (et des infusions longues.) J'ai essayé, et j'ai adopté cette méthode pour pas mal de shu. Pas tous cependant.

Faut essayer...